XLARGO est la première société indépendante consacrée à la distribution de films en format géant (70mm 15 perforations ou Imax ™). L'expansion de ce marché tant en nombre de salles qu'en nombre de producteurs, spécialement en Europe, crée de nouveaux besoins auxquels XLargo entend répondre.

Les responsables de la société, Patrick Besenval et Christine Lemoine, ont une expérience de plus de dix ans dans le domaine des grands formats, en particulier pour le Parc du Futuroscope où ils ont produit plus d'une dizaine de films et conçu plusieurs salles originales. Les autres productions de Patrick Besenval, incluent des films en 360°, dont Arromanches, le Prix de la liberté, en exploitation depuis 1994, des films en relief, pour simulateur, des films en format géant et des installations audio-visuelles.

L'Eau et les hommes est le premier film distribué par XLargo. Une autre branche d'activité de la société comprend la production et le conseil pour des films et installations en formats spéciaux, en particulier un film en 360° pour l'Exposition internationale de Hanovre.

XLargo est membre du Giant Screen Theater Association et d'Euromax dont Christine Lemoine a été Présidente de 1995 à 1998.

PANDORAMA
OCEAN OASIS
L'EAU ET LES HOMMES
ORIGINE OCEAN

PANDORAMA RETOUR AU MENU

Film Grand Format 15/70 (3 minutes)

Produit, réalisé et animé par Nina Paley
Distribution internationale : XLargo Distribution


Une interprétation moderne du mythe de la boîte de Pandore. Animé sans caméra, le film est composé de 2.500 images dessinées, grattées et peintes directement sur pellicule 70mm, vierge ou stock shot.

Nina Paley : "J'ai choisi le thème de la boîte de Pandore, parce que tout le monde le connaît et il offre une structure qui peut offrir toutes sortes d'images et de techniques. La taille du film a rendu possible une quantité de techniques d'animation sans caméra.

"Pandorama a été l'un des films dont on a le plus parlé pendant la Conférence de "l'Association du Cinéma Grand Format" - James Hyder, MaxImage!, été 2000.


Cliquez pour visualiser les images en grand


"Cela donne comme résultat un film charmant, plein de couleurs et très spirituel. Il a eu un grand succès lors de sa première présentation à la Conférence du LFCA en mai cette année." - Janet Wilson, Eurofax, septembre 2000.

Sélectionné au Festival de Films de Paris, en 2001, dans la section "Coup de ceur". A été programmé au Imax Cinestar, Sony Center, Berlin, 2000.

3 minutes, couleur
Réalisatrice, productrice, animatrice : Nina PALEY

Musique : the Revillos
Son : Jeff Roth / Focused Audio
Animation directement sur pellicule 70mm 15 perforations (format Imax ™)
Disponible en 70mm 15 perforations et 35mm Récompenses : prix Louise White, Veyrier (Suisse), 2000

Distribution : XLargo Distribution



Nina Paley est par ailleurs dessinatrice de bandes dessinées. Elle vit à San Francisco (Californie).

OCEAN OASIS RETOUR AU MENU

Les mystères d'un écosystème unique

La Basse Californie, sur la côte Pacifique du Mexique, semble être constituée de deux mondes opposés : le premier est une longue et étroite péninsule de désert et de rochers. Le deuxième, le Golfe de Californie, est une mer qui regorge de vie et attire oiseaux, poissons et mammifères marins sur des milliers de kilomètres à la ronde.

Ces deux mondes semblent totalement séparés et pourtant leurs écosystèmes sont dépendants l'un de l'autre.

Ocean Oasis nous emmène à la découverte de l'explication scientifique de ce lien. L'histoire nous est racontée par la voix de plusieurs personnes qui respectent le lieu et qui s'efforcent de le comprendre : un pêcheur, un écologiste, un zoologiste, un naturaliste, un biologiste des océans.

Le film s'ouvre sur des baleines, au loin. Nous entendons Pachico, le pêcheur :
"Je ne comprends toujours pas pourquoi les baleines, les poissons et les oiseaux reviennent. Parfois, il y a tellement d'oiseaux qu'on peut à peine voir le ciel. Parfois, la mer bouillonne de poissons et de marsouins. Des cris étranges remplissent l'air. D'où viennent-ils et pourquoi reviennent-ils chaque année ici ?"

Cliquez pour visualiser les images en grand



Le film nous transporte alors vers un paysage totalement différent, sur terre, où nous nous penchons sur l'étude des plantes et des animaux du désert.
Nous découvrons la gigantesque capacité d'absorption d'eau des cactus, la vie du rat kangourou dont l'urine coule en cristaux, le parcours sinueux du serpent à sonnette mortel, le vol incroyable de l'oiseau-mouche. La faune et la flore révèlent l'aridité de cette terre.

Comprendre cette aridité est important parce que cette terre entourée d'eau devrait être verte et luxuriante. La plupart des lieux bordés d'océans où l'air est chaud connaissent des pluies incessantes, et des forêts tropicales couvrent leurs collines. Mais ici, tout est sec. Pourquoi ?

Des réponses viennent de la mer et de ses côtes.
Les bénéfices de ce film ont été versés au profit de la conservation et de la préservation de cette zone ainsi que de programmes éducatifs.

Production exécutive : Michael W. Hager
Production exécutive associée : Don Steele
Producteur : Summerhays Films En association avec The San Diego Natural History Museum et PRONATURA
Film Imax® disponible en 15/70 et 8/70.
L'EAU ET LES HOMMES RETOUR AU MENU

Le film : Un voyage fascinant à la découverte d'une ressource vitale

L'eau, c'est la vie. En ce début de troisième millénaire, les ressources en eau sont devenues un enjeu planétaire et nul ne peut ignorer son importance. Le film "L'EAU ET LES HOMMES" en format géant tourné en IMAX™, invite le spectateur à parcourir les continents à la découverte de la relation vitale entre l'humanité et l'eau.

Film Format Géant tourné en IMAX™

Du Groenland glacé au désert d'Egypte, de l'Arizona à Bénarès, de Venise au Bénin, nous découvrons au fil d'un voyage extraordinaire comment les hommes ont toujours vécu en symbiose avec l'eau, même si parfois l'harmonie tourne au conflit. Pour la première fois, une caméra Imax a pénétré des régions du monde encore jamais vues sur écran géant : l'Inde et l'Afrique équatoriale.

L'eau, c'est l'histoire de l'humanité. Ce précieux liquide, on ne le trouve nulle part ailleurs sous cette forme dans l'univers connu. Sur Terre, les mers couvrent les deux tiers de notre planète. C'est là qu'est née la vie.



Mais l'eau douce, si essentielle à la perpétuation de multiples formes de vie, ne représente que 3 % de toute l'eau de la terre. C'est dire combien il faut en prendre soin. De ces 3 % d'eau douce, les trois quarts sont concentrés dans les glaces polaires. C'est là que commence le film, image d'un minuscule bateau de pêche qui se fraye un chemin parmi les icebergs gigantesques.

L'eau façonne notre monde, centimètre par centimètre, par ses cascades - comme les superbes chutes du Niagara qui fascinent toujours par leur magie et leur puissance - par ses ruisseaux souterrains, ses torrents, ses fleuves. Le spectateur suit les scientifiques dans des cavernes pendant qu'ils étudient les phénomènes de filtration de l'eau sous la surface ou dans leur laboratoire où ils testent l'eau destinée à courir vers les fontaines et robinets urbains. Il descend des fleuves qui baignent des cités qui ont leur origine sur des îles, comme Paris ou New York.


Cliquez pour visualiser les images en grand
ORIGINE OCEAN RETOUR AU MENU

Le film : D'ou venons-nous ?

La question a toujours fasciné le genre humain. Le film de format géant ORIGINE OCEAN nous offre quelques indices grâce à des images étonnantes dont tout le monde se souviendra.
Il ne s'agit pas seulement d'un film scientifiquement pertinent, mais aussi d'un poème extraordinaire et d'un hommage à ces animaux qui ont ouvert la voie au développement de tous les êtres vivants sur Terre.

La micro et macro cinématographies permettent de voir des créatures minuscules qui se déplacent avec une grâce incroyable sur l'écran géant. Elles font miroiter un chatoiement de couleurs que nous aurions difficilement imaginées venant d'une bactérie ou d'un vers, par exemple.

La musique envoûtante et l'illustration sonore d' ORIGINE OCEAN contribuent aussi à la magie du film qui nous fait vivre 4 milliards d'années sous les mers.Cliquez pour visualiser les images en grand

Après avoir vu ORIGINE OCEAN , nous ne pourrons oublier d'où nous venons.

Film en 70mm 15 perforations